• Marcus Malte

     

    “ Le coeur, fiston. Pas de muscle plus tendre. Une éponge. Il pourrait tout absorber. Il pourrait tout contenir. Et cependant, ce qui est plus étonnant encore, c'est que les hommes passent l'essentiel de leur existence à l'endurcir et à l'assécher. ”

     

    Marcus Malte


    votre commentaire
  • Ma mère me disait toujours
    de faire un voeu quand j'entrais dans la mer,
    je raconte en claquant des dents,
    aussi surprise que lui
    de m'entendre lui faire cette confidence.
    Elle disait que l'océan emporterait mes rêves,
    les réaliserait
    puis reviendrait les déposer sur le sable...

    Les filles au chocolat, Cathy Cassidy


    2 commentaires
  • - C'est quoi, le désir, maman ?
    - C'est quand on est amoureux de quelqu'un, qu'on a très envie de l'embrasser mais qu'on attend, on attend et toute cette attente... c'est le désir. C'est quand on ne l'a pas encore embrassé, qu'on en rêve en s'endormant, c'est quand on imagine, qu'on tremble en imaginant et c'est si bon, Zoé, tout ce temps-là où on se dit que peut-être, peut-être on va l'embrasser mais on n'est pas sûre...
    - Alors on est triste.
    - Non. On attend, le coeur se remplit de cette attente... et le jour où il t'embrasse... Alors là, c'est un feu d'artifice dans tout ton coeur, dans toute ta tête, tu as envie de chanter, de danser et tu deviens amoureuse.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique